Category: Parole d'expert (26)

Real estate : Pourquoi acheter à l’étranger ? Quels sont les avantages et les inconvénients ?

Certaines personnes décident d’investir à l’étranger en vue d’établir une résidence secondaire pour les vacances et d’autres prennent la décision de l’utiliser comme résidence de vie à l’année et de vivre à l’étranger tout en gardant leur patrimoine Français. La dernière catégorie d’acheteurs concerne les expatriés qui, généralement pour des raisons fiscales, quittent leur foyer fiscal en France pour vivre ailleurs et ainsi profiter d’avantages fiscaux, plus ou moins intéressants en fonction des Pays. Pour les uns, effectuer un achat à l’international se définie par un plaisir et une évasion pendant les périodes libres, pour d’autres, il s’agit d’un véritable investissement immobilier.

Investir et acheter un bien immobilier n’est pas une tâche facile à réaliser alors, acheter dans un pays extérieur à la France, la complexité est encore plus prononcée. La langue utilisée, la fiscalité et les conditions contractuelles sont différentes de nos habitudes et connaissances. C’est pourquoi le conseil et l’utilisation de professionnels spécialisés et aguerris dans la vente immobilière à l’étranger s’avèrent être indispensable en vue de mener à bien un projet d’achat à l’étranger. Afin d’obtenir les meilleurs services et les meilleures recommandations, il est d’ailleurs préférable de s’orienter vers des experts du secteur et de la ville recherchée.

Il est possible d’acheter un bien en direct car l’immobilier international diffuse comme en France une grande partie de ses offres immobilières via des petites annonces immobilières sur internet. On y retrouve des annonces de vente immobilière partout dans le monde, real estate London, real estate Barcelona, real estate Roma, real estate Dubai, real estate Shanghai, real estate Hong Kong, real estate Moscou ou encore real estate New York, real estate Beverly Hills, real estate Miami et real estate Rio Janeiro pour citer les principales destinations à la mode.

Egalement valable pour la location immobilière à l’étranger, les personnes qui ne font pas appel à des agences de voyage peuvent louer directement un logement en utilisant les petites annonces sur internet de location d’appartement à l’étranger ou de maison.

A quelle real estate agency s’adresser pour l’achat d’une maison ou la location d’un appartement à l’étranger ?

Consulter un avocat spécialiste en droit fiscal international est la première étape à accomplir dès lors que l’on a ciblé et choisi le point de chute et la région afin de recueillir chaque détail utile et éviter les erreurs de choix. Pour mieux appréhender et éclaircir un achat immobilier international, il est en effet important de prendre connaissance des différents avantages et inconvénients politiques, fiscaux, sociaux et sur la vie courante. En fonction des besoins d’évasion ou de fiscalité, les professionnels et les courtiers immobiliers peuvent orienter chaque demande spécifique et privilégier certains Pays. Le courtier immobilier spécialisé dans les ventes immobilières à l’étranger représente le meilleur soutien pour réussir un achat d’appartement ou un achat de maison.

Il existe également quelques réseaux immobiliers en France qui possèdent une filiale interne pour la commercialisation de maisons et d’appartements à travers le monde. L’inconvénient comparativement au courtier immobilier concerne le manque de choix d’appartement et de maison à vendre car en général, le réseau immobilier fait fonctionner ses relations extérieures, souvent limitées à quelques partenariats. Dans la grande majorité des cas, le courtier immobilier n’a pas de limite pour une recherche immobilière à l’étranger, il peut négocier auprès de tous types d’interlocuteurs qu’ils soient des professionnels ou des particuliers, il peut également travailler selon des demandes personnalisées notamment pour la vente immobilier de luxe.

Vous l’aurez compris, on ne s’improvise pas acheteur en immobilier et encore moins, acheteur en immobilier international, c’est pourquoi, nous conseillons aux personnes concernées de se faire aider en France par des spécialistes reconnus.

Quels sont les prix de vente immobilier à l’étranger ? Où acheter en fonction du budget ?

A l’étranger, les prix de vente immobilier les plus bas concernent des Pays comme l’Espagne, le Portugal ou encore l’Italie et la Grèce. Dans ces Pays proche de la France, à cause de la crise financière, les ventes immobilières peuvent se négocier à des prix très bas variant entre 400€/m² et 1.000€/m² pour l’immobilier de prestige.

A l’inverse, les Pays tels que Singapour, la Norvège, l’Australie, la Suisse, Monaco et le Japon représentent les zones géographiques les plus chères du monde. Dans les 20 premières villes les plus chères du monde, le prix de l’immobilier varie entre 5.000€/m² et plus de 50.000€/m². La ville de Monaco est n°1 au classement avec une moyenne de vente immobilière qui oscille entre 40.000€/m² et 55.000€/m². La ville de Dubai est classée 19ème et Le Cap 20ème avec des prix de vente immo entre 3.000€ et plus de 5.500 € par mètre carré.

Quels sont les principaux paradis fiscaux pour investir à l’étranger ?

Dans quoi investir en 2015 ? Comme pour toutes les catégories de produits et de services, il existe aussi un classement et un top 10 pour les Pays et les destinations appelées « paradis fiscal ». Dans le trio de tête, on retrouve les Etats-Unis, le Luxembourg et la Suisse suivis par les Iles Caïmans, le Royaume-Uni avec l’Ile de Jersey, l’Ile de Guernesey et les Bermudes, l’Irlande, la Belgique et Hong Kong pour finir.

Les avantages du label Passivhaus

Un habitat passif possède plusieurs appellations pour le désigner telles que la maison passive, le Bâtiment à Energie Passive – dont l’abréviation est BEPAS – ou encore la maison Passivhaus.

Historiquement, le Label Européen Passivhaus est une création allemande élaborée pour les performances énergétiques des bâtiments dont le but est la construction de logements quasiment autonomes en énergie. Le Label BEPAS, substitut à la française du Label Passivhaus, requièrent les mêmes exigences en terme de rendement énergétique, soit une consommation en énergie de chauffage inférieure à 15 KWh/m²/an. En vue de comparer et d’apporter une image plus singulière et intelligible, une maison passive consomme 3 fois moins d’énergie qu’une maison neuve RT2012 qui est déjà peu énergivore. En France, l’Association La Maison Passive est la seule solution à ce jour en vue d’obtenir la certification du Label Passivhaus pour une construction neuve. Une maison labélisée BEPAS Passivhaus dispose de nombreux avantages pour les occupants propriétaires ou locataires tels que bénéficier d’une construction écologique conservatrice d’un bon équilibre environnemental, avoir une conception bioclimatique de l’habitat et profiter de factures au montant presque nul.

Le point de vue d’At-Homeco sur Passivhaus, le label de la maison passive

Aux vues des avantages significatifs d’un habitat passif pour le bien-être de l’Homme et de la planète, les constructions avec le label passivhaus BEPAS devraient déjà être obligatoires en France avant d’acheminer et d’aboutir vers des constructions positives, les maisons BEPOS productrices d’énergie. La réglementation thermique 2012 en vigueur depuis le 1er janvier 2013 reste un bon début pour tendre vers des meilleurs résultats de performance énergétique et instituer ces nouvelles normes écologiques. Nous possédons toutes les solutions techniques depuis de longues années, il est grand temps de les mettre en application et à l’œuvre, ça rendrait service au portefeuille des Français et à leurs économies. Il est d’ailleurs regrettable de ne pas voir de publications commerciales et des publicités afin d’inciter les acheteurs vers un nouvel horizon d’achat plus pertinent que celui d’acheter un bien traditionnel. Pour le coup, les agences immobilières poursuivent largement la vente de maisons et d’appartements anciens au lieu de conseiller les acheteurs vers un achat et un investissement d’avenir plus réfléchi, soit conseiller l’achat d’une maison neuve ou d’un appartement neuf RT2012 en fonction des besoins et du budget des clients.

Notre conseil pour les agences immobilières est de s’acclimater à ce nouveau marché porteur des maisons BEPAS et des logements passifs, et de créer des partenariats avec les constructeurs et les promoteurs spécialisés afin de répondre à la demande qui sera de plus en plus importante d’ici peu de temps car le grand public et les consommateurs s’informent et s’actualisent régulièrement grâce à internet notamment. De plus, c’est rendre service aux clients et synonyme de professionnalisme que de les orienter vers un bon et juste choix.

Les ventes immobilières maisons passives

Par le faible nombre de constructions issues des technologies BEPAS et BEPOS, les ventes immobilières de maisons passives sont presque inexistantes en France hormis pour les particuliers et les acheteurs connaisseurs à la recherche de ce type de bien immobilier. Certains constructeurs de maisons et promoteurs immobiliers permettent la réalisation de maisons passives et de logements passifs. A ce juste titre, le constructeur de maison passive BEPAS a un bel avenir en perspectives, il s’agit uniquement de promouvoir l’actualité à grande échelle par le biais de matraquages publicitaires. Aujourd’hui considéré comme un marché de niche classé immobilier de luxe, la vente immobilière de maison passive BEPAS va se démocratiser rapidement et les prix du mètre carré s’ajusteront à la baisse grâce au grand nombre de ventes à pourvoir partout en France. D’ici quelques années, parler d’acheter une maison RT2012 ou faire construire une maison passive BEPAS sera courant, à la mode et parfaitement logique.

Quel est le prix d’achat pour un logement passif ?

Pour faire construire une maison passive BEPAS Passivhaus, il faut compter entre 1.800€/m² et 2.500€/m² en fonction de la qualité des matériaux, des équipements et du style architectural de l’habitation. Qu’elle soit réalisée par des constructeurs, pour la tranquillité et la sécurité, ou en autoconstruction afin de réduire le coût du projet de construction, la maison passive s’harmonise parfaitement avec la nature pour ses faibles émissions polluantes et représente un excellent investissement.

Quel constructeur de maison moderne ou de maison bois choisir ?

Accéder à la propriété et faire le choix de construire une maison personnalisée ou une maison type fait partie des rêves de tous les Français et de chaque individu. Pour réussir un projet de construction, la meilleure solution est de s’orienter vers le constructeur de maison individuelle qui réalise et gère toutes les étapes d’une construction d’habitation en fournissant les garanties et les assurances requises et dûment recommandées. Le constructeur maison se charge de l’établissement des plans, de l’obtention du permis de construire, de l’orchestration générale et du suivi du chantier jusqu’à la remise des clefs aux propriétaires. Depuis le 1er janvier 2013, les constructeurs sont régis par la Réglementation Thermique 2012 appelée RT2012 qui impose des bâtiments moins énergivores et moins polluants. Il existe près de 3 000 constructeurs de maisons en France plus ou moins aguerris et plus ou moins consciencieux du travail bien fait avec une concurrence très importante dans les grandes villes comme Paris, Marseille, Lyon, Toulouse, Nice, Nantes, Strasbourg, Montpellier, Bordeaux, Rennes et Le Havre.

Afin d’obtenir une sécurité optimisée sur la qualité des matériaux, de la main d’œuvre, de la réalisation et du service après vente, il est conseillé de s’adresser à des professionnels connus et reconnus pour leur savoir faire et leur sérieux.

De part le budget moyen des ménages en France qui varie entre 210 000 € et 240 000 € pour l’achat d’un bien immobilier, la grande majorité des constructeurs de maisons s’adaptent et proposent des plans de maison type avec, en fonction des spécialistes, des possibilités de variantes et de personnalisation. Leur catalogue de maisons permet de convenir à tous types de demande et de budget. Seules les particuliers bénéficiant d’un budget important peuvent accomplir l’achat d’un projet personnalisé d’immobilier écologique, qu’il s’agisse d’une maison RT2012, d’une maison passive ou d’une maison à énergie positive.

La durée moyenne afin de réaliser une construction neuve est d’environ 12 mois à compter du jour de démarrage des travaux mais l’ensemble des spécialistes réussissent à construire entre 9 et 10 mois en vue d’encaisser la somme totale de l’achat au plus vite. Il faut savoir que si l’on cumule tous les jours travaillés pour construire une maison de A à Z, il faut simplement 30 jours de travail pour réaliser une construction neuve ; le reste du délai est imparti au temps des séchages à respecter et à l’organisation des différentes tâches et des prestations à fournir.

Plan de maison et choix du style : maison traditionnelle, maison bois, maison moderne…

Choisir une maison, c’est également choisir un style, une ambiance et une architecture. Grâce à leurs dessinateurs et leurs architectes, les constructeurs maison peuvent concevoir des constructions courantes ou originales. Egalement en rapport avec la construction, il est possible d’agencer et de personnaliser l’architecture intérieure de l’habitation et dans certains cas, la décoration intérieure..

Il existe différents modèles de style tels que :

  • la maison traditionnelle (à étage ou de plain pied)
  • la maison de ville (habitation collée de limite à limite de propriété)
  • la maison moderne (ou maison contemporaine ou design)
  • la maison bois
  • la maison japonisante
  • la maison arabisante…

On peut également mélanger les styles architecturaux pour une construction neuve en fonction des goûts, des couleurs et de l’imaginaire de chacun. Certains constructeurs expérimentés proposent des maisons neuves personnalisées et des maisons de prestige.

Constructeur maison : prix d’une construction neuve ?

Les prix les plus bas sont proposés par les constructeurs de maison Low Cost spécialisés sur quelques modèles de maison type qu’ils produisent en série avec, en général, des matériaux de construction bas de gamme et une qualité de main d’œuvre moyenne ou médiocre. Pour un 1er prix, il faut compter au minimum 950 € jusqu’à environ 1 200 € par mètre carré constructible.

Les constructeurs moyenne gamme commercialisent des prix entre 1 200 € et 1 500 € par mètre carré.

Pour finir les constructions haut de gamme varient entre 1 500 € et 3 000 € par mètre carré constructible voir plus dans le cadre d’une construction de luxe.

Pourquoi faire appel à un constructeur de maison ?

L’élément essentiel qui détermine le choix de faire appel à un constructeur de maison est la sécurité de concrétiser un projet de construction grâce aux dispositions du contrat de construction de maison individuelle appelé C.C.M.I. qui prévoit des garanties et des assurances financières rigoureuses comme l’assurance dommage-ouvrage, au profit des acheteurs acquéreurs. Faire construire une maison par un constructeur permet de garder son temps libre et disponible comparativement à une autoconstruction qui nécessite quasiment une année de travail à temps complet. De plus, il existe un panel important de constructeurs en vue de créer tous types d’habitations écologiques, innovantes et performantes sur le plan des économies d’énergies.

L’un des inconvénients que l’on rencontre est de ne pas pouvoir visiter la construction à sa convenance car le constructeur de la maison neuve ne délivre pas de clef pour accéder au chantier. Légalement, durant toute la durée du contrat de construction de maison individuelle qui s’étale généralement sur 12 mois, le constructeur est propriétaire de la maison et en interdit l’accès notamment pour des raisons de sécurité civile et professionnelle.

 

Notre conseil sur votre constructeur de maison

Avant de signer un contrat CCMI, il faut exiger un prix ferme et définitif jusqu’à la réception de la maison et, par écrit idéalement, l’assurance de ne pas faire l’objet de la loi du BT01 qui est l’indice du coût des matériaux et variant chaque mois, il permet aux constructeurs de faire valoir une inflation et faire payer une somme non convenue au départ et qui arrive comme très mauvaise nouvelle durant le cours de la construction. Certains constructeurs de maisons utilisent cette loi comme arnaque et ainsi faire payer leurs clients pour une somme non comprise au pied du mur, une somme qui oscille entre 2 000 € et  plus de 7 000 €.

Peut-on se passer d’un agent immobilier pour vendre son bien ?

Lors d’une vente immobilière, beaucoup réfléchissent à cette option parce qu’on n’a pas tous les moyens de s’offrir les services coûteux d’un agent immobilier. Certains n’ont pas hésité longtemps à franchir le cap tandis que d’autres se ruent vers les agences low-cost. Tout cela n’a rien donc d’un mythe. Après, la question est de savoir si ce sont là des options raisonnables.

Comment réussir une vente sans agent immobilier ?

Il est tout à fait possible de vendre sans l’intervention d’un agent immobilier. Mais on ne peut pas se targuer de pouvoir tout faire sans l’aide d’autres professionnels.

  1. On a d’abord besoin d’un home-stager pour valoriser le bien à vendre.
  2. On risque de sous-estimer (donc de vendre à perte) ou de surestimer (donc de décourager les acquéreurs) le bien si on ne fait pas appel à un professionnel de l’estimation immobilière.

Des entreprises sont conscientes de cette réalité et se spécialisent pour les étapes intermédiaires de l’opération immobilière.

D’un autre côté, certaines agences traditionnelles fragmentent ces étapes et les proposent comme des services distincts. Les vendeurs choisissent uniquement ceux dont ils ont besoin. Cette tendance est l’apanage d’une agence immobilière Vaud, en Corse, à Montréal et dans d’autres grandes villes.

Sinon, vendre sans agent immobilier n’est jamais de tout repos. Le vendeur devra publier son offre dans plusieurs sites de petites annonces immobilières, s’occuper des démarches administratives…

Si un vendeur tient tant à amoindrir ses coûts, il doit tout au moins demander conseils à un agent immobilier, ou s’adresser à une agence low-cost crédible.

Comment une agence low-cost fait-elle pour proposer des tarifs aussi bas ?

Une agence immobilière low-cost n’est pas un organisme de philanthropie. On serait tenté de croire que toutes les agences low-cost proposent des services de piètre qualité. D’emblée, cette méfiance est légitime, et réaliste vis-à-vis des agences qui proposent des commissions à 1 % de la valeur du bien.

Une agence low-cost amoindrit ses coûts :

  1. en limitant les services donc elle s’occupe : par exemple, l’estimation immobilière Genève est généralement absente des formules des agences low-cost de ce canton suisse ;
  2. en regroupant l’exécution de certaines tâches, notamment les visites des maisons à vendre : les maisons géographiques proches sont visitées en une seule journée, avec un seul agent immobilier, ce qui fait que les vendeurs ne sont pas maîtres de leur calendrier.

Les agences low-cost les moins crédibles n’hésitent pas dénaturer complètement les responsabilités d’une agence immobilière digne de ce nom, notamment :

  1. en limitant considérablement les moyens financiers déployés pour le volet communication ;
  2. en excluant de leurs services les conseils d’un agent immobilier et l’accompagnement pour les démarches administratives…

L’annonce immobilière sur Internet, une recette aboutie

L’évolution des technologies et la montée du web génèrent des changements évidents dans le domaine de la vente immobilière. Déposer des annonces d’achat vente ou de location sur Internet est devenu courant et représente le meilleur support de visibilité aussi bien pour l’offre que pour la demande. En France comme ailleurs, tout l’immobilier neuf et ancien se retrouve informatisé sur le net et mis en valeur sur différents sites et portails généralistes ou spécialisés. Intégrer des petites annonces immobilières avec descriptifs et photos est simple à faire et redoutablement efficace puisque plus de 92% des achats immobiliers s’effectuent grâce à la toile immense du net. De plus, le prix d’une petite annonce sur Internet est relativement peu important aux vues des résultats escomptés et obtenus.

Les causes du développement commercial du e-commerce sont nombreuses et caractérisées par un gain de temps, une optimisation du choix en fonction des budgets, des besoins et des zones géographiques et sans la nécessité de se déplacer. De nos jours, les clients ciblent leur produit sur Internet et ils se déplacent uniquement après avoir validé leurs sélections afin de concrétiser l’achat.

La vidéo : l’avenir des ventes immobilières sur Internet

De part le changement des mentalités, la solution d’avenir et d’adaptation afin de répondre aux attentes des consommateurs est la création et l’intégration de vidéos immobilières sur le web. La vidéo permet de valoriser encore plus une annonce immobilière et intègre toutes les précisions en vue de visualiser l’environnement extérieur et l’habitation. Courtes ou longues, les vidéos font office de visite des lieux et elles sont faciles à réaliser soit par les téléphones portables, les tablettes numériques ou par les caméscopes. La diffusion des vidéos s’effectuent sur des supports Internet spécialisés comme YouTube et At-Homeco pourvus de la technologie vidéo et du partage vidéo. Il est possible d’intégrer une vidéo YouTube dans le site d’annonces immobilières BBC At-Homeco en copiant le lien dans le dépôt de l’annonce. De plus, les annonces immobilières sur At-Homeco sont géolocalisées par GoogleMaps et StreetView afin de zoomer précisément le bien immobilier sur un plan satellite et aussi de pouvoir se promener en tant que piéton dans les rues correspondantes. Ces fonctionnalités modernes de dernière génération se démocratisent déjà puisque certains promoteurs immobilier, constructeurs de maisons et agences immobilières ont créé des vidéos au sein de leur site web de marque pour présenter quelques exemples de produits.

Qu’elle soit réalisée en visite virtuelle 3D ou de manière réelle, la vidéo immobilière sur le net facilite la découverte des lieux et la présentation de la maison ou de l’appartement à vendre.

Afin de vendre, louer et acheter, les professionnels de l’immobilier et les particuliers fonctionneront de plus en plus grâce à la vidéo, il s’agit de l’avenir de l’immobilier neuf et ancien car son principe s’avère pratique et valorisant aussi bien pour l’offre que pour la demande.

Une annonce immobilière avec une vidéo de qualité : comment faire ?

Dans un premier temps, il faut réaliser la vidéo de présentation par le biais d’un appareil numérique de qualité. Idéalement, le film doit être accompli comme une visite réelle ou entrecoupé de différents passages de scènes. La vidéo peut être silencieuse ou associée à des commentaires durant la visite ou à un fond musical.

L’étape suivante est d’ouvrir un compte gratuit sur YouTube, le spécialiste de la vidéo sur Internet et d’intégrer le film réalisé.

Afin de faire connaître l’annonce immobilière vidéo en France et à l’étranger, et ainsi augmenter le potentiel d’acheteurs, il faut déposer le lien YouTube de la vidéo sur le site At-Homeco spécialisé en immobilier neuf BBC passif et positif. Il s’agit simplement de déposer une annonce de vente immobilière en renseignant le descriptif désigné et en intégrant les photos du bien ainsi que le lien vidéo YouTube.

Egalement, At-Homeco partage chaque annonce sur les réseaux sociaux Facebook et Tweeter en plus du référencement naturel et publicitaire Google, le principal moteur de recherche.

A vos caméscopes et bonnes ventes à tous.

Paroles d’expert sur la vente immobilière

La vente dans une activité professionnelle immobilière est le rêve de tous les vendeurs car le secteur de l’immobilier est synonyme de grandeur et requiert la connaissance de nombreux métiers passionnants et une parfaite maîtrise des techniques de vente afin de répondre aux besoins des professionnels comme des particuliers. De plus, le domaine des agences immobilières, des constructeurs de maisons et des promoteurs est considéré comme l’élite car les montants négociés pour l’achat vente immobilière sont importants voir substantiels. Les techniques de vente en immobilier diffèrent des autres secteurs commerciaux car on doit vendre un besoin physiologique, du rêve et de la sécurité financière. Pour une grande majorité des clients acheteurs, l’achat d’une maison ou d’un appartement regroupe et symbolise toutes les étapes et caractéristiques de la pyramide de Maslow qui représente l’ensemble des besoins humains, et également la base de l’économie et du marketing.

Comment devenir un bon vendeur ? Quelles sont les solutions et les techniques de vente immobilière pour bien vendre ?

En vue de recueillir une culture générale étendue et spécialisée qui est complémentaire avec les compétences humaines et le savoir faire, il est préférable de se faire former par une école de vente ou par un centre de formation spécialisé car même les plus grands acteurs de la vente professionnelle doivent parfaire leurs acquis pour être encore plus efficaces. Dans un cadre de formation ou d’apprentissage, on distingue 2 approches différentes, d’une part, apprendre les techniques de vente et savoir les appliquer sur le terrain et d’autre part, connaître les théories techniques, marketing et juridiques.

La valeur la plus importante est de bien se connaître et de savoir quels sont ses points forts et points faibles L’idéal est de s’intéresser à la PNL Programmation Neuro Linguistique et à la sophrologie pour prendre connaissance des différents comportements existants, ses fonctions et utilités. Par exemple, en PNL, on découvre ses postures d’excellences que l’on soit assis ou debout, on peut savoir si une personne est auditive ou visuelle en regardant son visage ce qui modifie le style de dialogue…Par exemple, pour un individu à la compréhension visuelle, il faut communiquer avec davantage d’images et de comparaisons.

Il faut apprendre à se passionner pour la psychologie, le fonctionnement humain, les compréhensions et incompréhensions afin de mieux comprendre ces sujets et de pouvoir s’adapter au plus grand nombre d’interlocuteurs différents.

En vue d’être un bon vendeur, les outils et la clef de la réussite sont d’avoir confiance en soi, bien connaître son produit ou son service, une bonne écoute, un gestuel maîtrisé et une communication verbale soignée.

Avant de structurer des mots et des phrases, chaque personne structure des pensées, il est donc important d’être concentré et efficace pour l’analyse des besoins de ses clients afin d’éviter des pensées et des mots hors contexte.

En vue d’aboutir à une vente immobilière, il faut aussi prendre en considération la loi Pareto créée par l’économiste italien à la fin du XIXème siècle car le principe de Pareto implique que parfois, 80% des effets sont le produit de 20% des causes. En pratique commerciale, le vendeur doit parler 20% du temps environ contre 80% pour les clients et ainsi obtenir le plus d’informations et d’effets possibles. Il s’agit du travail de l’écoute et des compréhensions.

Pour finir, la qualité de la construction verbale, la pertinence des mots utilisés, l’enthousiasme et la détermination du comportement contribuent largement à une négociation réussie. Durant une rencontre professionnelle, il est obligatoire d’abolir les mots négatifs et l’utilisation du moi je et personnellement. Il faut opter pour l’utilisation du on et nous sans oublier un peu d’humour pendant la négociation.

Quelles sont les étapes de vente d’une négociation commerciale ?

Les techniques de négociations à suivre afin de réussir une vente sont caractérisées par 14 étapes évolutives :

  1. Visualiser les lieux de la rencontre, l’environnement, les différentes structures des entourages, se renseigner sur les valeurs, la géographie et l’histoire des lieux.
  2. Prise de contact avec présentation du Prénom, du Nom, de la fonction et du nom de la Société représentée.
  3. Bris de glace ou désorientation du sujet initial en parlant d’un autre sujet de conversation (se servir de l’étape n°1 ou des lieux intérieurs de la rencontre pour changer de sujet).
  4. Création de complicité, pour ce faire, utiliser les passions ou les préoccupations des interlocuteurs et développer ces sujets de vie.
  5. Création de mise en confiance, présenter la Société représentée, son historique, ses bienfaits et ses avantages principaux comme la flexibilité, la qualité et la compétitivité des prix. Pour illustrer la présentation de l’Entreprise, écrire des mots et des dates sur papier et si possible utiliser un support numérique comme une tablette informatique ou un catalogue valorisant.
  6. Découverte des besoins et du budget, poser des questions alternatives pour obtenir des réponses précises et idéalement des questions ouvertes afin de recueillir le plus d’informations possibles, prendre des notes des besoins des clients durant les prises d’informations.
  7. Confirmation des besoins des clients, reformuler les exigences des clients afin de bien confirmer leurs attentes et de mieux répondre à leurs demandes.
  8. Présentation des besoins des clients, mettre en valeur les correspondances adaptées par la désignation des différents avantages.
  9. Présentation des prix correspondant au budget des clients.
  10. Effectuer les visites des biens correspondants aux clients.
  11. Effectuer une remise commerciale afin d’apporter de l’exceptionnel au prix et d’inciter l’accord et la signature d’un contrat de vente.
  12. Signature du contrat de vente, informer les clients des notifications importantes.
  13. Cimentation ou sécurité de la vente, utiliser de nouveau les passions des clients pour qu’ils libèrent leurs émotions. Reparler du projet abouti et répondre aux dernières questions si demandées.
  14. Prise de congé, fin de l’entretien, idéalement fixer un rendez-vous physique ou téléphonique avec les clients pour bien les suivre.

L’année 2015 placée sous le signe de l’écologie et de l’énergie verte

Les ambitions et les objectifs politiques pour 2015 s’accordent aussi avec la croissance verte et les énergies renouvelables dont le Ministère de l’écologie, du Développement Durable et de l’Energie (M.E.D.D.E.) a la charge.

Plusieurs dispositions liées à l’écologie sont créées afin de promouvoir l’énergie verte auprès des consommateurs et des industriels. Les changements climatiques, les coûts attenants aux énergies nucléaires et aussi pour des raisons de sécurité et de rendement économique à terme, les politiciens actuels s’organisent afin de répondre à ces besoins urgents. Le but est notamment d’augmenter le nombre de ménages équipés de voiture électrique hybride ou en énergie renouvelable pour leur habitation en vue de réduire leurs consommations énergétiques quotidiennes et d’affaiblir les émission polluantes de gaz à effet de serre. Pour y arriver, hormis l’intégration de personnalités influentes dans l’écologie comme Nicolas Hulot qui est devenu envoyé spécial du chef de l’Etat, le Gouvernement propose des avantages fiscaux aux contribuables désireux d’investir dans une énergie renouvelable valable pour plusieurs catégories d’équipements et de rénovation énergétique telles que l’achat de fenêtres ou l’achat d’une isolation thermique par l’extérieur pour la maison.

De nombreux secteurs d’activités économiques sont concernés par la croissance verte et le changement climatique dont les domaines du bâtiment et de la construction d’habitation ainsi que les secteurs de l’automobile et de l’alimentaire.

L’année 2015 est l’année de l’écologie, on entend de plus en plus parler de produits bio, d’isolation écologique, de panneaux solaires ou encore de pompes à chaleur. Pour la santé de la planète, il s’agit de changer les mentalités relatives aux besoins de consommations et d’instituer l’achat de produits éco par le biais de réductions fiscales, de matraquage publicitaire et la création de produits innovants et design.

Energie verte et énergie renouvelable : définition

L’énergie verte ou énergie propre se définie par la création d’énergies gratuites disponibles dans la nature émanant soit du sol, de l’air ou du solaire grâce à l’apport de différents équipements d’énergie renouvelable comme l’utilisation de panneaux solaires, de pompe à chaleur géothermique ou aérothermique et des éoliennes. Ces combinaisons écologiques sont les plus connues mais il existe des techniques plus complexes pour générer de l’énergie gratuite. Elles concernent les énergies renouvelables suivantes :

  • l’énergie marémotrice
  • l’énergie biomasse par la méthanisation
  • l’énergie hydroélectrique
  • l’énergie solaire spatiale…

Les équipements conformes à l’énergie verte et au dispositif fiscal

Pour bénéficier du Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE) éligible pour toutes les dépenses énergétiques effectuées entre septembre 2014 et décembre 2015, les contribuables doivent réalisés des travaux émanant des économies d’énergie (chaudière à condensation…), d’isolation thermique (isolation par l’extérieur…) ou d’équipements de production d’énergie renouvelable (pompe à chaleur…). Le logement concerné doit être considéré comme habitation principale et doit être achevé depuis plus de 2 ans. Le Cite accorde un taux de 30% de réduction d’impôt sur le montant de l’équipement, hors main-d’œuvre avec un plafond maximum de dépense de 8000 € pour une personne seule et de 16 000 € pour un couple. Les entreprises intervenantes pour les travaux doivent être certifiées RGE dont la création en 2011 permet de vérifier les compétences générales d’une entreprise validées par l’organisme COFRAC.

Pour l’énergie verte, la croissance verte et pour les besoins de la planète, il faut encourager la rénovation énergétique, la vente de logement et de maison BBC, la vente de maison passive ou de maison positive, la vente de véhicules électriques et la vente de produits alimentaires bio.

L’autoconstruction : faire les bons choix avant de commencer les travaux

Il existe plusieurs règles d’or pour réussir son projet d’autoconstruction.

Qu’il s’agisse d’une maison bois ou d’une construction traditionnelle, faire construire sa maison soi-même comporte des risques et demande beaucoup de temps notamment pour le suivi des travaux. Néanmoins, si le sujet est bien étudié et entrepris, l’auto-construction permet de réduire les coûts d’un projet de construction et donc de baisser le prix d’une maison à construire.

La première approche est d’obtenir son permis de construire. La meilleure solution, souvent la moins coûteuse, est de s’adresser à un dessinateur en bâtiment indépendant qui a pour mission l’élaboration complète du dossier du permis de construire. En vue de constituer une demande de permis de construire, le prix pratiqué par les dessinateurs projeteurs varient entre 600 € et 1 500 € TTC en fonction de la complexité de la maison et du temps passé. Pour une maison d’architecte, au-dessus de 169 m² habitables, il est obligatoire de faire valoir la signature d’un architecte agréé DPLG (Diplômé Par Le Gouvernement) sur la demande du permis de construire ; son prix oscille entre 2 500 € et 3 500 € TTC.

De plus, pour tout les permis de construire demandés depuis le 1er janvier 2013 via la RT2012, il est obligatoire d’associer le label Bbio de l’habitation qui conforte la classe énergétique exigée par la nouvelle réglementation thermique 2012. Il faut compter entre 300 € et 500 € TTC pour l’obtention de l’attestation Bbio réalisée par les Sociétés d’études thermiques agréées.

Egalement, il faut ajouter le montant pour l’obtention du label Promotelec dont le test et la validation s’effectuent en fin de travaux de construction et qui a pour rôle d’attester la conformité des résultantes techniques et thermiques enregistrées sur le Bbio. Le dépôt du dossier en vue du label Promotelec doit être effectué avant le dépôt du permis de construire auprès de Promotelec. Le prix d’une labellisation est de 1 500 € TTC environ.

Un appel d’offre efficace et bien choisir un artisan

La construction d’une maison se compose de 11 lots et métiers dont :

  1. terrassement maçonnerie
  2. charpente
  3. couverture
  4. menuiserie
  5. ravalement
  6. plomberie
  7. électricité
  8. placo isolation
  9. raccordement remblais
  10. carrelage
  11. décoration

En tant que maître d’ouvrage et propriétaire des lieux, l’étape la plus importante pour accomplir son projet d’autoconstruction est le choix des artisans. Opter pour des entreprises qualifiées et reconnues favorisent le bon déroulement des travaux et la réussite du projet de construction.

Pour l’appel d’offre, il est important de faire une demande de devis avec des prestations techniques identiques auprès de 4 artisans différents pour chacun des lots cités ci-dessus. Ainsi, l’analyse des devis et le choix des artisans pour la réalisation de l’édifice deviennent plus simple à lire et à faire. Il faut toujours demander l’attestation à jour pour l’assurance et la garantie décennale auprès des artisans sélectionnés pour les travaux d’autoconstruction. En plus de garantir les prestations pendant 10 ans et de refléter l’image de l’entreprise artisanale, ces pièces justificatives sont nécessaires si l’on souhaite souscrire une assurance dommage ouvrage.

Elaboration et suivi des travaux de la maison durant l’autoconstruction

Le suivi des travaux peut être effectué par des tiers professionnels tels que les maîtres d’œuvre et les architectes, ou par soi-même.

Le planning des travaux avec les artisans et leurs différentes interventions doit être mis en place avec la demande de le respecter ce qui permet de bien ordonner l’organisation de l’ouvrage.

Dans le cadre d’une autoconstruction, la chose la plus importante est d’avoir beaucoup de temps disponible en vue de se consacrer au bon déroulement des opérations et au suivi des travaux comprenant la réception des marchandises pour s’assurer de la qualité des produits.

Sélectionner une bonne qualité de main d’œuvre génère davantage de sécurité, de facilité et de garantie pour la réalisation de l’ouvrage. Ceci étant, même les très bons artisans doivent respecter un prix marché et peuvent accepter de faire des remises commerciales car l’idéal est d’utiliser leurs services et prestations.

En général, il faut compter minimum 7 à 10 mois pour la construction d’une maison individuelle. Il est possible de faire construire sur un délai plus court mais pour cela, il faudrait que tous les travaux s’enchaînent parfaitement avec une grande vitesse d’exécution, métier par métier ce qui complique les événements de coordination et de disponibilité des artisans.

Dès le démarrage des travaux, le maître d’ouvrage doit déposer à la Mairie la déclaration d’ouverture de chantier qui doit être signée et à la fin de la construction, il faut déposer la déclaration de fin de travaux de construction de sa maison.

L’accompagnement sur le terrain est nécessaire pour bien accomplir chaque mission d’intervention et contrôler l’ouvrage tant sur l’aspect de la qualité des prestations que sur l’aspect de la propreté du chantier. Il faut exiger le meilleur car le chef de la coordination est souvent à l’image du résultat : si on ne motive pas ses équipes et si on ne contribue pas à l’élaboration du projet, tout ce complique et les imprévus commencent.

Se munir des plans d’habitations sur le terrain permet de mieux surveiller les travaux en cours et la disposition des éléments techniques. Prévoir quelques réunions individuelles et collectives sur le chantier sont fortement recommandées afin de croître la communication entre les intervenants et de fixer des objectifs assurant la bonne avancée de l’autoconstruction.

Par étape et par métier, il faut conjuguer et se lier aux différents acteurs de la construction en faisant des photos et vidéos régulièrement afin d’avoir un état des lieux visuels du développement de la maison. Pour vous ou pour vos futurs acheteurs, ces pièces visuelles prouvent la qualité de l’habitation dans tout son ensemble technique.

Les banques décident du pouvoir d’achat dans l’immobilier

La plupart des achats immobiliers en France font l’objet d’un financement bancaire. Les Banques comme BNP Paribas et Crédit Agricole décident en partie pour les ventes immobilières et durcissent la demande en apport financier, le niveau de revenu des ménages et les garanties de solvabilité de remboursement de prêt.

Les taux très bas d’aujourd’hui sont à l’image du marché et du profil des acheteurs d’un bien immobilier.

Pour causes, les acheteurs en immobilier neuf et ancien sont moins nombreux année après année mais ils sont de plus en plus aisés. Ces particuliers ou ces privés proposent des arguments solides au profit de la négociation financière avec la Banque ciblée souvent mise en concurrence afin d’obtenir les meilleurs avantages contractuels dont un taux d’intérêt au plus bas possible. Le budget global de l’acheteur acquéreur est davantage optimisé en vue d’un meilleur rendement financier à court, moyen ou long terme. Très majoritairement, la Banque accorde des prêts immobiliers pour l’achat d’un appartement ou d’une maison à des clients solides financièrement. Ainsi, les Banques se rassurent et peuvent ajuster des contrats gagnants très compétitifs pour les 2 parties.

L’ère économique repose de plus en plus sur la sécurité entre l’offre et la demande mais la Banque est la Reine en finances.

Investir dans l’immobilier neuf ou ancien avec un prêt bancaire bien négocié

L’obtention d’un patrimoine immobilier nécessite l’acquisition d’un crédit bancaire en vue de la transaction financière réalisée par chèque de banque ou directement par virement. L’achat dans l’immobilier BBC neuf est souvent accompagné de meilleures propositions par les Banques avec des avantages bancaires complémentaires comme le crédit à taux 0% selon certaines conditions d’éligibilité. Le neuf est apprécié et très recherché pour le confort des appartements neufs et des maisons neuves. Également, l’investissement dans un logement neuf permet de défiscaliser selon le dispositif de la loi Pinel notamment, qui prend le relais sur la Loi Duflot.

Les courtiers et les Banques du monde participe à la concurrence française

Comment faire pour trouver un prêt bancaire immobilier ? Comment obtenir le meilleur taux ? Telles sont les principales questions que la plupart des acheteurs se posent.

Ils existent les plus connus dont la proximité est leur meilleur atout, ce sont les Banques françaises qui répondent le plus à ses questions et aboutissent à des crédits d’emprunt immobilier. Elles constituent l’essentiel du marché.

Ensuite, ce sont les Courtiers spécialistes du prêt Immo qui proposent un service presque similaire à une Banque. Pour la plupart, ils fonctionnent avec les Banques françaises. Leur rôle est de réaliser un appel d’offres auprès de différentes Banques en vue d’obtenir la meilleure offre pour le client et avoir une visibilité sur toutes les offres des différentes banques.

Certains courtiers peuvent collaborer avec des Banques Internationales et ainsi augmenter la concurrence et les profits. Toutes les Banques du monde peuvent permettre d’obtenir un prêt immobilier pour un achat en France ou ailleurs.

À vous de choisir votre formule adaptée selon vos besoins et vos motivations.

L’état de santé des achats immobiliers, des ventes immobilières et des locations immobilières en 2015 et en France

La baisse des chiffres portant essentiellement sur les ventes immobilières de ces dernières années laisse penser à une poursuite de ce déclin en 2015 hormis pour le marché de l’immobilier 2015 de luxe et de prestige ainsi que pour l’offre et la demande locative toujours importante.

Pour la vente immobilière, le marché d’un point de vue général va continuer de baisser modérément pour cette nouvelle année 2015. Pour causes, les conjonctures économiques actuelles en France ne sont pas bonnes. Le chômage ne cesse d’augmenter, de plus en plus d’entreprises disparaissent et ces anomalies génèrent une baisse potentielle du marché immobilier 2015 avec des Banques encore plus vigilantes. Pour les particuliers, l’achat immobilier 2015 devient également un droit d’accès difficile à obtenir aux vues des Banques qui prêtent moins.

Certains propriétaires ayant des difficultés pour vendre décident en vain de mettre leur maison ou leur appartement en location. Cette configuration se développe de plus en plus; ainsi le marché de l’offre en location immobilière est bien pourvu.

La vente en immobilier neuf BBC va prendre de l’élan et progresser aux vues des dispositions fiscales avantageuses de la Loi Pinel et également dû à des consommations énergétiques affaiblies de ces bâtiments. De plus, les appartements neufs et les maisons neuves respectent des résultantes écologiques importantes.

La vente en immobilier ancien reste stagne mais les biens anciens vont perdre en valeur financière avec les années justifiées majoritairement par les nouvelles normes de construction en vigueur. La rénovation énergétique des anciens bâtiments sera nécessaire pour réussir à les vendre et optimiser le marché de la concurrence avec l’immobilier neuf.

Les avantages de l’achat immobilier 2015 en France

Une partie de la baisse des ventes immobilières est compensée avec la venue d’acheteurs ou d’investisseurs étrangers toujours de plus en plus nombreux car la France est de loin le 1er pays touristique du monde avec plus de 80 millions de visiteurs en 2014 d’une part, et le prix du marché de l’immobilier 2015 en France est plus accessible que dans de nombreux pays. Les prix étant relativement moins coûteux en France, c’est donc un avantage que nous offrons à la demande internationale, aux différents acheteurs potentiels qui émanent de toute la planète. La particularité des acheteurs Étrangers repose sur des achats et investissements au montant important pouvant atteindre plus de 7 000 000 € pour certains biens immobiliers mis à la vente. Ils recherchent pour la plupart des maisons de luxe ou des appartements de prestige généralement dans les grandes villes.

Nos conseils en immobilier pour 2015

Afin de répondre favorablement au marché croissant des acheteurs étrangers, notre conseil pour les professionnels de l’immobilier est de vous créer un réseau et des relations au niveau national et international. La fusion et le partage commercial génèrent une augmentation de la visibilité en vue de vendre au plus grand nombre.

Pour le segment des acheteurs Français, il faut encourager et conseiller la vente et l’achat de maisons neuves BBC et d’appartements neufs pour assurer et faciliter une meilleure revente du bien dans l’avenir et obtenir une plus-value financière éventuelle.

Pour finir, adaptez vos offres en complément en fonction de la demande actuelle avec des marchés de niche qui fonctionnent bien telles que la maison design, la maison moderne, la maison bois, la maison de luxe, la maison passive ou la maison à énergie positive.

Bonnes ventes immobilières à toutes et à tous pour 2015.