30
Jan

Autoconstruction : construire sa maison soi-même

L’autoconstruction : faire les bons choix avant de commencer les travaux

Il existe plusieurs règles d’or pour réussir son projet d’autoconstruction.

Qu’il s’agisse d’une maison bois ou d’une construction traditionnelle, faire construire sa maison soi-même comporte des risques et demande beaucoup de temps notamment pour le suivi des travaux. Néanmoins, si le sujet est bien étudié et entrepris, l’auto-construction permet de réduire les coûts d’un projet de construction et donc de baisser le prix d’une maison à construire.

La première approche est d’obtenir son permis de construire. La meilleure solution, souvent la moins coûteuse, est de s’adresser à un dessinateur en bâtiment indépendant qui a pour mission l’élaboration complète du dossier du permis de construire. En vue de constituer une demande de permis de construire, le prix pratiqué par les dessinateurs projeteurs varient entre 600 € et 1 500 € TTC en fonction de la complexité de la maison et du temps passé. Pour une maison d’architecte, au-dessus de 169 m² habitables, il est obligatoire de faire valoir la signature d’un architecte agréé DPLG (Diplômé Par Le Gouvernement) sur la demande du permis de construire ; son prix oscille entre 2 500 € et 3 500 € TTC.

De plus, pour tout les permis de construire demandés depuis le 1er janvier 2013 via la RT2012, il est obligatoire d’associer le label Bbio de l’habitation qui conforte la classe énergétique exigée par la nouvelle réglementation thermique 2012. Il faut compter entre 300 € et 500 € TTC pour l’obtention de l’attestation Bbio réalisée par les Sociétés d’études thermiques agréées.

Egalement, il faut ajouter le montant pour l’obtention du label Promotelec dont le test et la validation s’effectuent en fin de travaux de construction et qui a pour rôle d’attester la conformité des résultantes techniques et thermiques enregistrées sur le Bbio. Le dépôt du dossier en vue du label Promotelec doit être effectué avant le dépôt du permis de construire auprès de Promotelec. Le prix d’une labellisation est de 1 500 € TTC environ.

Un appel d’offre efficace et bien choisir un artisan

La construction d’une maison se compose de 11 lots et métiers dont :

  1. terrassement maçonnerie
  2. charpente
  3. couverture
  4. menuiserie
  5. ravalement
  6. plomberie
  7. électricité
  8. placo isolation
  9. raccordement remblais
  10. carrelage
  11. décoration

En tant que maître d’ouvrage et propriétaire des lieux, l’étape la plus importante pour accomplir son projet d’autoconstruction est le choix des artisans. Opter pour des entreprises qualifiées et reconnues favorisent le bon déroulement des travaux et la réussite du projet de construction.

Pour l’appel d’offre, il est important de faire une demande de devis avec des prestations techniques identiques auprès de 4 artisans différents pour chacun des lots cités ci-dessus. Ainsi, l’analyse des devis et le choix des artisans pour la réalisation de l’édifice deviennent plus simple à lire et à faire. Il faut toujours demander l’attestation à jour pour l’assurance et la garantie décennale auprès des artisans sélectionnés pour les travaux d’autoconstruction. En plus de garantir les prestations pendant 10 ans et de refléter l’image de l’entreprise artisanale, ces pièces justificatives sont nécessaires si l’on souhaite souscrire une assurance dommage ouvrage.

Elaboration et suivi des travaux de la maison durant l’autoconstruction

Le suivi des travaux peut être effectué par des tiers professionnels tels que les maîtres d’œuvre et les architectes, ou par soi-même.

Le planning des travaux avec les artisans et leurs différentes interventions doit être mis en place avec la demande de le respecter ce qui permet de bien ordonner l’organisation de l’ouvrage.

Dans le cadre d’une autoconstruction, la chose la plus importante est d’avoir beaucoup de temps disponible en vue de se consacrer au bon déroulement des opérations et au suivi des travaux comprenant la réception des marchandises pour s’assurer de la qualité des produits.

Sélectionner une bonne qualité de main d’œuvre génère davantage de sécurité, de facilité et de garantie pour la réalisation de l’ouvrage. Ceci étant, même les très bons artisans doivent respecter un prix marché et peuvent accepter de faire des remises commerciales car l’idéal est d’utiliser leurs services et prestations.

En général, il faut compter minimum 7 à 10 mois pour la construction d’une maison individuelle. Il est possible de faire construire sur un délai plus court mais pour cela, il faudrait que tous les travaux s’enchaînent parfaitement avec une grande vitesse d’exécution, métier par métier ce qui complique les événements de coordination et de disponibilité des artisans.

Dès le démarrage des travaux, le maître d’ouvrage doit déposer à la Mairie la déclaration d’ouverture de chantier qui doit être signée et à la fin de la construction, il faut déposer la déclaration de fin de travaux de construction de sa maison.

L’accompagnement sur le terrain est nécessaire pour bien accomplir chaque mission d’intervention et contrôler l’ouvrage tant sur l’aspect de la qualité des prestations que sur l’aspect de la propreté du chantier. Il faut exiger le meilleur car le chef de la coordination est souvent à l’image du résultat : si on ne motive pas ses équipes et si on ne contribue pas à l’élaboration du projet, tout ce complique et les imprévus commencent.

Se munir des plans d’habitations sur le terrain permet de mieux surveiller les travaux en cours et la disposition des éléments techniques. Prévoir quelques réunions individuelles et collectives sur le chantier sont fortement recommandées afin de croître la communication entre les intervenants et de fixer des objectifs assurant la bonne avancée de l’autoconstruction.

Par étape et par métier, il faut conjuguer et se lier aux différents acteurs de la construction en faisant des photos et vidéos régulièrement afin d’avoir un état des lieux visuels du développement de la maison. Pour vous ou pour vos futurs acheteurs, ces pièces visuelles prouvent la qualité de l’habitation dans tout son ensemble technique.

Laisser un commentaire