03
Fév

Energie verte : définition de l’énergie propre

L’année 2015 placée sous le signe de l’écologie et de l’énergie verte

Les ambitions et les objectifs politiques pour 2015 s’accordent aussi avec la croissance verte et les énergies renouvelables dont le Ministère de l’écologie, du Développement Durable et de l’Energie (M.E.D.D.E.) a la charge.

Plusieurs dispositions liées à l’écologie sont créées afin de promouvoir l’énergie verte auprès des consommateurs et des industriels. Les changements climatiques, les coûts attenants aux énergies nucléaires et aussi pour des raisons de sécurité et de rendement économique à terme, les politiciens actuels s’organisent afin de répondre à ces besoins urgents. Le but est notamment d’augmenter le nombre de ménages équipés de voiture électrique hybride ou en énergie renouvelable pour leur habitation en vue de réduire leurs consommations énergétiques quotidiennes et d’affaiblir les émission polluantes de gaz à effet de serre. Pour y arriver, hormis l’intégration de personnalités influentes dans l’écologie comme Nicolas Hulot qui est devenu envoyé spécial du chef de l’Etat, le Gouvernement propose des avantages fiscaux aux contribuables désireux d’investir dans une énergie renouvelable valable pour plusieurs catégories d’équipements et de rénovation énergétique telles que l’achat de fenêtres ou l’achat d’une isolation thermique par l’extérieur pour la maison.

De nombreux secteurs d’activités économiques sont concernés par la croissance verte et le changement climatique dont les domaines du bâtiment et de la construction d’habitation ainsi que les secteurs de l’automobile et de l’alimentaire.

L’année 2015 est l’année de l’écologie, on entend de plus en plus parler de produits bio, d’isolation écologique, de panneaux solaires ou encore de pompes à chaleur. Pour la santé de la planète, il s’agit de changer les mentalités relatives aux besoins de consommations et d’instituer l’achat de produits éco par le biais de réductions fiscales, de matraquage publicitaire et la création de produits innovants et design.

Energie verte et énergie renouvelable : définition

L’énergie verte ou énergie propre se définie par la création d’énergies gratuites disponibles dans la nature émanant soit du sol, de l’air ou du solaire grâce à l’apport de différents équipements d’énergie renouvelable comme l’utilisation de panneaux solaires, de pompe à chaleur géothermique ou aérothermique et des éoliennes. Ces combinaisons écologiques sont les plus connues mais il existe des techniques plus complexes pour générer de l’énergie gratuite. Elles concernent les énergies renouvelables suivantes :

  • l’énergie marémotrice
  • l’énergie biomasse par la méthanisation
  • l’énergie hydroélectrique
  • l’énergie solaire spatiale…

Les équipements conformes à l’énergie verte et au dispositif fiscal

Pour bénéficier du Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE) éligible pour toutes les dépenses énergétiques effectuées entre septembre 2014 et décembre 2015, les contribuables doivent réalisés des travaux émanant des économies d’énergie (chaudière à condensation…), d’isolation thermique (isolation par l’extérieur…) ou d’équipements de production d’énergie renouvelable (pompe à chaleur…). Le logement concerné doit être considéré comme habitation principale et doit être achevé depuis plus de 2 ans. Le Cite accorde un taux de 30% de réduction d’impôt sur le montant de l’équipement, hors main-d’œuvre avec un plafond maximum de dépense de 8000 € pour une personne seule et de 16 000 € pour un couple. Les entreprises intervenantes pour les travaux doivent être certifiées RGE dont la création en 2011 permet de vérifier les compétences générales d’une entreprise validées par l’organisme COFRAC.

Pour l’énergie verte, la croissance verte et pour les besoins de la planète, il faut encourager la rénovation énergétique, la vente de logement et de maison BBC, la vente de maison passive ou de maison positive, la vente de véhicules électriques et la vente de produits alimentaires bio.

Laisser un commentaire