19
Jan

Ventes immobilières entre particuliers : tout savoir

Vendre, louer et acheter de particulier à particulier, un réseau qui s’agrandit

Depuis 2005, et encore plus depuis le début de la crise économique en 2009, le domaine de l’achat vente immobilière entre particuliers ne cesse de croître année après année. Pourquoi une telle croissance ? Quels sont les symboles de ces ventes immobilières ? Comment réussir à vendre sans professionnel ?

Désormais, grâce ou à cause d’internet, il est facile d’essayer de vendre par ses propres soins, notamment par l’annonce immobilière.

D’autre part, la chute relative des ventes de maisons et d’appartements en France ainsi que la déflation des prix de l’immobilier génèrent beaucoup d’interrogations afin de réussir chaque transaction immobilière. Une solution imaginée par les particuliers est la vente en direct 100% entre particuliers car elle permet d’éviter une commission intermédiaire de professionnel, soit un gain sur le montant total entre 3 et 6%, moyenne des commissions entreprises par les agences immobilières. Seuls les frais de notaire sont obligatoires lors de la signature de l’acte authentique à hauteur de 3 à 7% en fonction de la zone géographique et du prix global.

Réduire le coût d’un bien immobilier à vendre optimise les chances pour trouver un acquéreur. Il est évident que le prix à déterminer doit être cohérent en fonction du prix du marché actuel et aussi moins coûteux que l’offre des professionnels sans quoi, il n’y a aucun intérêt de vendre de particulier à particulier car l’acheteur ne gagne rien. Le dispositif commercial de la vente de particuliers à particuliers est intéressant si le prix officiel se situe en-dessous du prix du marché.

La vente immobilière sans intermédiaire requière du temps pour réaliser les visites et répondre aux attentes des contacts et prospects potentiels. De plus, le savoir-faire technique et théorique sont très utiles et efficaces pour préciser toutes interrogations car le bâtiment se compose de 12 métiers ou corps d’état comme le terrassement, la maçonnerie, la charpente, la couverture… Les acheteurs sont de plus en plus renseignés et exigeants pour l’achat de leur patrimoine que ce soit dans un cadre d’habitation principale, secondaire ou pour investir et défiscaliser. Il faut donc connaître de nombreuses questions/réponses en vue de répondre au marché de la demande. On ne s’improvise pas vendeur en immobilier du jour au lendemain.

Les obligations légales de l’annonce immobilière entre particuliers

En vue de faire valoir leurs offres, les particuliers utilisent les services des notaires et publient principalement des annonces immobilières sur des sites internet spécialisés ou généralistes. Il est préférable d’énumérer les points forts et les points faibles de la maison ou de l’appartement à vendre auprès des différents acheteurs potentiels car l’honnêteté et la transparence d’un état des lieux rassurent pour l’engagement commun et la signature des 2 parties.

Valable également pour le professionnel, le particulier vendeur a pour obligation de renseigner la consommation énergétique et l’émission du gaz à effet de serre produites par le bien mis à la vente. Ces études thermiques sont réalisées par des thermiciens professionnels qui calculent les rendements énergétiques de l’habitation en fonction de la qualité des matériaux de construction utilisés et des volumes habitables.

Egalement, la géolocalisation, le prix, la surface habitable et le nombre de pièces doivent être informés avec idéalement la présentation des plans d’habitations du permis de construire, la notice descriptive technique du bâtiment et si possible l’étude de sol afin de définir et de visualiser la nature du sol et les fondations de l’habitation.

Quel est le point de vue des professionnels de l’immobilier ?

Cette part de marché formée par les particuliers est un manque à gagner pour les agents et courtiers immobilier. En vue de répondre aux transformations du marché de l’immobilier et ainsi être compétitif, les commissions sont à la baisse par rapport aux années précédentes. Cette nouvelle approche commerciale du grand public oblige les professionnels à être encore plus visibles et flexibles qu’auparavant. Certaines agences immo partagent leurs relations entre acheteurs et vendeurs pour assurer leur fonctionnement et leur chiffre d’affaires.

Ce mécontentement général de la profession immobilière dû au développement de la vente entre particuliers aboutit sur des actions commerciales multipliées et qualifiées. Chaque réseau immobilier innove à sa manière par le biais de publicités ou de valeurs ajoutées pour une meilleure reconnaissance et visibilité.

Avant les années 2000 et la montée du web en puissance, quasiment toutes les opérations immobilières s’effectuaient par des professionnels. Aujourd’hui, presque tout se passe sur internet et tout le monde y est convié voir attaché. Cet adjectif et ce lien de service nouveau imposent une nouvelle règle, être visible sur la toile. Pour résumé, on surfe et on clique sur le net, on dépose des annonces immobilières, on reclique pour valider, on gagne des prospects et on fait des affaires.

Notre conseil, utilisez et déposez vos annonces sur AT-HOMECO. Ce site classé n°1 Français spécialisé pour l’achat, la vente et la location en immobilier neuf, bbc, passif et positif vous permet, en plus du descriptif technique, de faire visualiser vos biens extérieurement par la géolocalisation GoogleMaps StreetView et intérieurement grâce à l’intégration de photos et d’une Vidéo YouTube.

Laisser un commentaire